Le festival pratique

→ Cinéma AMERICAN COSMOGRAPH, 24 Rue Montardy, 31000 Toulouse
Métro ligne A (station Capitole) et ligne B (station Jean Jaurès)
Parking Indigo Toulouse Capitole

www.american-cosmograph.fr
05.61.21.22.11

plein tarif : 7 euros
Séances du matin : 4,5€
carnet 10 séances : 50 euros

Vente des billets sur place (en prévente à partir du 22 août)


Disquaire VICIOUS CIRCLE, 56 Rue Léon Gambetta, 31000 Toulouse
Métro ligne A (station Capitole)
Parking Indigo Toulouse Capitole

http:// toulouse.viciouscircle.org
05.61.23.82.83

Exposition en accès libre tout au long du mois de septembre (horaires d’ouverture : de 14h à 19h le lundi, de 11h à 19h du mardi au samedi)

Avant-propos

La création de films de genre fantastique, horreur, thriller, science-fiction… a toujours été motivée par l’envie de faire un cinéma différent, éloigné des standards d’une industrie de plus en plus formatée, afin de poser un regard affuté sur la société et les individus qui la composent. Tout au long de l’histoire du 7ème art, le cinéma de l’extraordinaire a permis à des réalisateurs – dont certains sont aujourd’hui reconnus pour leur immense talent – de donner naissance à des films tout aussi intelligents qu’ambitieux et transgressifs. Pourtant, ces œuvres n’ont pas toujours étaient considérées avec déférence.

L’expression cinéma de genre a longtemps désigné des séries B fauchées ayant pour seul objectif de divertir le spectateur à moindre frais, sans aucune ambition esthétique et scénaristique. Rattachée au cinéma de divertissement, le cinéma de genre a ainsi trainé pendant de nombreuses années une connotation négative (en France notamment où elle était opposée au cinéma d’auteur).

Ce cinéma semble cependant avoir regagné les faveurs d’une certaine frange de l’industrie cinématographique et se voit aujourd’hui célébré en grande pompe au box-office mondial comme dans les grands rendez-vous cinéphiliques du monde entier.

Cette reconnaissance a largement contribué à stimuler la production. Mais une majorité des œuvres de genre, moins formatées grand public, ne se frayent pas un chemin jusqu’aux salles de cinéma et se cantonnent au mieux à des sorties vidéos / VOD.

Ces films différents, de mauvais genre, qui incarnent un des derniers bastions de la création et de l’expérimentation, trouveraient à coup sûr écho auprès du public toulousain si elles étaient proposées dans des conditions de diffusion adéquates. C’est de cette conviction profonde qu’est venue l’envie de créer le festival GRINDHOUSE PARADISE.

Ligne artistique

Le festival GRINDHOUSE PARADISE a été créé pour promouvoir et défendre la diversité de genre dans la création cinématographique contemporaine.

En d’autres termes, nous voulons donner la possibilité au public de Toulouse de découvrir dans les conditions optimales d’une salle de cinéma ce qui se fait de mieux dans le genre fantastique d’aujourd’hui : des pépites qui font le buzz sur la toile aux films barrés passés à travers les radars. La programmation s’attache surtout à promouvoir des premiers films prometteurs, quel que soit leur nationalité, leur durée ou leur forme.

Soucieux de défendre un cinéma trop longtemps ignoré par les salles obscures, le festival met également à l’honneur les grands noms du cinéma de fantastique. Cinéphiles avertis et spectateurs occasionnels pourront ainsi découvrir ou redécouvrir sur grand écran quelques films cultes qui ont forgé la légende du 7ème art.

Le « Prix du public »

Soucieux d’engager activement le public dans une démarche de découverte et de reconnaissance, nous avons décidé que ce serait vous, spectateurs, qui remettraient la seule distinction décernée pendant le festival GRINDHOUSE PARADISE.

Pour ce faire, vous voterez à l’issue des projections de la sélection officielle. À la fin du festival, le film ayant récolté le plus de vote favorable se vera décerné le Prix du public.

L’imaginaire à la croisée des arts

Depuis le début du projet, l’équipe du festival GRINDHOUSE PARADISE souhaite travailler à une meilleure reconnaissance du cinéma de genre. Les conférences, masterclass, séances de dédicace et autres expositions qui ponctuent notre programmation permettent d’accompagner le public dans la découverte des films et du travail de ceux qui les font exister et rayonner.

L’équipe

Le festival GRINDHOUSE PARADISE est une initiative de l’association TOULOUSE FANTASTIC FILM CLUB, fraichement créée pour favoriser la diffusion de films fantastiques pas, peu ou mal distribués dans les salles françaises. Le festival GRINDHOUSE PARADISE est notre premier méfait.

L’équipe est constituée de Yoann Gibert, Johan Borg et Guilhem Carassus.

Le destin n’avait jamais jugé utile de faire croiser les chemins de ces trois professionnels du secteur culturel. Jusqu’à ce beau jour de septembre 2018 où, accoudés au comptoir du bar du cinéma éphémère des halles de la Cartoucherie, une bière à la main, ils ont décidé de répondre à une question existentielle : quel est le meilleur film de John Carpenter ?

Alors certes, ils ne sont jamais arrivés à se mettre d’accord. Mais cette discussion enflammée a toutefois eu le mérite de révéler leur passion commune pour le cinéma fantastique et, surtout, leur envie de le partager.

L’histoire du festival GRINDHOUSE PARADISE n’en est qu’à ses balbutiements. Et comme on est plutôt du genre à préférer une discussion de vive-voix, n’hésitez pas à nous contacter directement pour rejoindre l’équipe !

Les partenaires

Malgré son jeune âge, le festival GRINDHOUSE PARADISE peut déjà compter sur des partenaires trois étoiles. Nous les remercions chaleureusement pour leur soutien et leur confiance.

L’association Toulouse Fantastic Film Club remercie Georges Méric, président du Conseil Départemental de la Haute-Garonne, et ses collaborateurs pour leur accompagnement et leur soutien financier.


L’American Cosmograph est le plus vieux cinéma du futur! Salle de cinéma à Toulouse depuis 1907, elle est d’abord devenue Le Rio, puis Utopia entre 1993 et 2016, pour (re)devenir American Cosmograph un an avant de souffler ses 110 bougies! Sur ses 3 écrans, nous tentons de vous présenter le meilleur de la diversité cinématographique avec des films, bien sûr, mais aussi des évènements variés (soirées-débats, ciné-concerts, projections en avant premières, rétrospectives…). Nous sommes classés Art et Essai et labellisés Recherche et Découverte, Jeune Public et Patrimoine et Répertoire et participons aux moments cinématographiques forts de la région toulousaine.


Outbuster est un service de vidéo à la demande par abonnement dédié à tous ces films invisibles sur les réseaux traditionnels (salles , vidéo, TV) alors que recommandés par le bouche-à-oreille et récompensés en festival. Sa vocation est de défendre la diversité et la circulation des œuvres. Sa ligne éditoriale est donc volontairement orientée vers l’étranger, l’indé, le genre, le bizarre, le subversif…tout en veillant à proposer des œuvres accessibles à tous.


Clutch est un magazine culturel et mensuel de la métropole toulousaine. Une fois par mois, Clutch pousse les portes d’un lieu culturel et varie les plaisirs. Les Clutcho’ (soirées de sorties du magazine) sont ainsi envisagées comme un panorama de la culture toulousaine, un panel représentatif des domaines couverts par le magazine.


La boutique Vicious Circle a ouverte à l’automne 1997, ce qui commence à faire un bail. Située initialement dans l’obscure rue des Puits Clos, elle a déménagé au printemps 2017 dans la célèbre rue Gambetta dans un localplus grand. Plus de CD, plus de vinyles, plus de T-shirts, de jolis meubles, un décor peint magnifique…


À une époque où l’on l’associe bien trop souvent le 7ème Art à une simple industrie du divertissement, le Festival du Film Subversif de Metz rappelle qu’il est avant tout un mode d’expression artistique singulier et précieux. En sélectionnant au niveau international des longs et courts-métrages « subversifs » c’est-à-dire audacieux et forts de par leur contenu, leur esthétique ou le rapport qu’ils établissent avec le spectateur, c’est une culture cinématographique diverse et plurielle que l’association The Bloggers Cinema Club met en valeur.


Les éditions IMHO sont une maison d’édition française, fondée en 2003 par Benoit Maurer, qui publie des bandes dessinées atypiques, des mangas parfois un peu barrés mais également des essais sur le cinéma, des livres de cuisine et des livres jeunesse.


Superfruit est une épicerie graphique basée à Toulouse. Composé de 4 designers graphique, ce studio de création s’illustre avec talent dans les domaines de l’illustration, de la sérigraphie, du motion design ou encore de la création web.